AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

alix & loïc ❊ une petite explication s'impose


Family shows up :: Portland, Oregon :: Northwest District :: Les résidences
avatar
› messages : 23
› inscription : 08/11/2018
› avatar : nina dobrev

› âge : 34 ans
› statut civil : mariée
› métier : femme et mère au foyer actuellement et décoratrice d’intérieur avant
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 16:00~

Nous sommes le soir quand j’ouvre enfin un œil, je regarde le petit qui est dans mes bras. Il dort encore, il est tellement innocent, tellement pur. J’ai dormi quasiment toute l’après-midi depuis cette scène d’horreur. J’ai surpris l’homme de ma vie, l’amour de ma vie, mon double en train de s’envoyer en l’air avec une autre femme. Elle est vraiment plus jeune que moi en plus, je suis si différente maintenant que j’ai donné la vie depuis trois mois. Je sais que mon corps a changé, j’ai encore des kilos en trop, mais c’est normal. Je suis blessée dans mon amour propre, je suis pourtant amoureuse de lui. je l’aime plus que tout au monde. Je me réveille en douceur pour ne pas réveiller le petit, je le prends dans les bras. Il se réveille sans pleurer, je lui donne le sein, il doit avoir faim depuis le temps que nous sommes endormis. Je lui fais faire son rot, je l’embrasse et je vais le mettre dans sa chambre. Il est endormi dans son lit. Je regarde cette chambre que Loïc et moi avons fais jusqu’au dernier jour. Chaque élément posé a été réfléchi penser. Je regarde la photo au-dessus du lit, c’est une photo de lui avec mon Amour et moi le jour de sa naissance. Je commence à pleurer, car je me demande pourquoi tout à basculer, nous sommes en réalité une famille heureuse en apparence. Tout vient de basculer, il y a quelques heures. Je suis une femme trompée, chaque femme trompée pense comme moi.

Je retourne dans le salon qui fait aussi office de salle à manger. Je passe une main dans mes cheveux, je suis tellement mal. Je vais dans la cuisine pour préparer son repas, je ne vais pas manger ce soir. Je n’ai pas faim, j’ai une boule au ventre. Je sais que ce n’est pas bien, mais je sens que si je mange je risque d’être malade. Je finis de faire le repas, je regarde mon téléphone portable. Il a essayé de m’appeler. Je ne veux même pas écouter ses messages et encore moins lire ses messages écrits. J’ai le cœur lourd, je suis une femme trompée et blessée. Je me demande depuis combien de temps tout cela dure, finalement je n’ai pas envie de le savoir. J’ai peur que notre mariage soit fondé sur un mensonge, je lui ai presque tout donné. Je lui ai donné ma vie, ma virginité, mais qu’est qu’il réalise à quel point je me sens trahie. Je regarde nos photos sur mon téléphone, je pleure je ne peux contrôler tout ça c’est plus fort que moi. J’attends son retour avec impatience pour avoir des explications, une chose est certaine je ne vais pas lui pardonner comme ça. Si je lui pardonne, il sera long à venir et notre famille ne va jamais être comme avant.

_________________
u.c
code dialogue :
 
avatar
› messages : 34
› inscription : 28/09/2018
› avatar : Ian Somerhalder/@dacinamoe

› âge : 40 ans
› statut civil : Marié, bat de l'aile
› métier : Gynécologue/Obstétricien
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 18:56~

J’étais en train de revêtir ma chemise, il y avait à peine 10 minutes, ma femme m’avait surpris avec une autre sur ce bureau de mon cabinet. Je n’imagine même pas ce qu’elle doit en penser. Je l’ai trahi. Je ne sais même pas pourquoi j’ai fait ça pendant presque 3 mois. Tout ça a commencé après la naissance de notre fils, alors que j’avais dû mal à accepter son arrivé. Je me sens brisé par la perte de cette valeur importante à mes yeux, celle de la famille. C’est moi qui a ce problème de fertilité et j’ai de la difficulté à l’accepter. Peut-être qu’un jour j’y arriverai, mais ce n’est pas pour demain. Alix m’avait surpris, avec le petit à baiser cette jeune femme sur mon bureau. C’est la goute qui a fait déborder le vase. Je ne recommencerai plus, mais je sais qu’elle ne me croira pas et qu’elle croira que je recommencerai un jour. Et avec tout ça, j’ai perdu une patiente, mais je ne vais pas en faire un plat. Il est normal qu’elle ne revienne plus, alors qu’elle me croyait célibataire. Moi et cette mauvaise habitude de retirer mon jonc pendant que je travaille. Et là j’étais dans la merde, je n’imagine pas à quel point elle doit être dévasté et horrifier par ce qu’elle a vu. J’aurais dû accepter ce bébé, même s’il n’est pas le mien, c’était la seule façon d’avoir un enfant, à part l’adoption. J’aurais plus accepté l’adoption, parce qu’il n’aurait pas été de l’un de nous deux.

J’ai poursuivi le boulot jusqu’à la fin de la journée tout en essayant de l’appeler, de lui envoyer des messages pour m’expliquer. Mon dernier texto avait été celui-ci. « Je suis désolé mon amour, je sais que je n’ai aucune raison d’avoir fait ça, mais je l’ai fait, par honte, par peur. Et c’est impardonnable, je le sais. » Je lui avais envoyé pleins de « je t’aime » de « Pardonne-moi », mais je savais qu’elle ne les avait pas lus. Elle m’en voulait et je ne pouvais pas lui en vouloir. Je rentre enfin à la maison, c’était calme, mais ça sentait bon, elle m’avait fait le repas, elle aurait aussi bien pu, ne rien préparer. Je m’avance dans le salon qui était aussi la salle à diner. Il n’y avait qu’une assiette sur la table. C’était déjà gentil de sa part qu’elle m’avait fait à manger. Je la cherche du regard et je la trouve sur le divan, assise. Alix, on doit parler… Je m’avance vers elle, le repas attendra, de toute façon, j’ai perdu l’appétit.
avatar
› messages : 23
› inscription : 08/11/2018
› avatar : nina dobrev

› âge : 34 ans
› statut civil : mariée
› métier : femme et mère au foyer actuellement et décoratrice d’intérieur avant
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 19:32~

Je suis dévastée, anéantie, perdue, malheureuse et j’ai qu’une envie disparaitre de cette maison qui est notre nid d’amour. Nous avons passé tellement de choses ici, des rires, des moments d’amour, nos essais de bébé et bien plus encore. Aujourd’hui cette maison va être celle des larmes et du malheur. Mais pourtant je l’aime plus que tout au monde, j’ai envie de fuir. Je me demande combien il a pu me faire ça. J’ai fait tellement d’efforts pour lui, je sais que je lui ai imposé cette fécondation, mais je veux qu’on puisse être une famille depuis tellement de temps. Je ne cesse de pleurer, car je suis une femme trompée. Je ne veux plus penser à cette scène, mais cela me hante depuis ce midi, elle est si jeune et il l’a prise là où elle m’a fait l’amour tellement de fois. Je sais que je dois me battre pour ma famille, mais on est plus une famille depuis le moment où je l’ai vu avec elle. Je suis dans le canapé, je ne cesse de pleurer. Je dois ressembler à un panda, mon maquillage a dû couler. Je m’en fou, il va pouvoir l’ampleur de sa connerie. Je l’entends arriver, aujourd’hui je ne me lève pas pour l’embrasser et il ne va pas en avoir pendant un moment. Je passe encore une main dans mes cheveux qui collent à cause des larmes qui coulent. Je le sens qui s’approche et je vois arriver vers moi. Il veut qu’on parle, il a intérêt à être convainquant. Mais mon pardon ne va pas vite arriver, il m’a peut-être trompée depuis le début de notre relation. Je suis perdue, complètement perdue. Je le regarde dans les yeux : « Oui on doit parler, mais comptes pas sur mon pardon dans les jours qui vont arriver … Comment tu as pu bordel … Essaies même pas non plus de me toucher … ».  

_________________
u.c
code dialogue :
 
avatar
› messages : 34
› inscription : 28/09/2018
› avatar : Ian Somerhalder/@dacinamoe

› âge : 40 ans
› statut civil : Marié, bat de l'aile
› métier : Gynécologue/Obstétricien
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 20:54~

 
C’était une évidence que je n’aurais pas son pardon avant des jours, voire des mois. Si ça se trouve, je vais devoir partir de la maison si elle le désir. J’ai fait une connerie impardonnable et je devais en accepter les conséquences. Je me demande encore comment j’ai pu faire ça. Alors qu’elle me dit de ne plus la toucher, je me stop et reste debout à un mètre d’elle. C’était blessant, mais je le méritais. Ce ne sont pas des paroles qu’ils l’ont blessés de ma part mais une action immonde du mari que je suis envers une autre femme. J’ai été con de croire que jamais elle le saurait, parce que oui, j’aurais cessé mon petit jeu quand j’aurais enfin accepté le petit Loïc. Ce n’était qu’un truc de passage dans notre couple. Un truc qu’elle n’aurait jamais dû savoir, ça aurait passé inaperçu, même si c’est inacceptable. Je me passe une main dans les cheveux, pour ensuite aller frotter ma nuque. Signe de nervosité chez moi. Quel con j’ai fait et maintenant, je ne pouvais pas réparer mon mal. J’étais blessé qu’elle soit blessée et que j’ai perdu sa confiance, c’est sur que si elle me pardonne un jour, elle aura toujours peur que je recommence un jour, même si je me jure que je recommencerai plus. Comment j’ai pu… oui je sais que… c’est dur à comprendre et que ce n’est pas une raison pour avoir fait ça… Dans le fond si ce n’était pas de cette FIV, ça ne se serait sans doute jamais arrivé… J’aurais tellement voulu que ce bébé, soit le mien… et puis, une semaine après sa naissance, cette patiente, ma séduite… et hors de moi elle m’a…. j’en passe les détails tu vois…

Oui, cette femme avait trouvé les bon mots pour me séduire et elle m’avait mise en bouche à genoux. Je n’y pouvais rien, j’avais été pris dans les griffes de la séduction, j’avais été une victime qui n’avait pas su se contrôler et en plus du manque d’amour de ma femme après la naissance, sa fatigue et son manque d’envie, sans parler de l’allaitement. Elle m’avait délaissé pour s’occupé de ce bébé qui n’avait même pas mes gênes, alors que déjà, j’avais eu de la misère à accepter cette FIV avec un donneur. Je l’avais accepté parce que j’aime ma femme plus que tout au monde et je me suis laissé manipuler par une autre femme pour essayer d’oublier ma culpabilité de ne pas être à la hauteur de lui faire mon propre enfant.
avatar
› messages : 23
› inscription : 08/11/2018
› avatar : nina dobrev

› âge : 34 ans
› statut civil : mariée
› métier : femme et mère au foyer actuellement et décoratrice d’intérieur avant
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 21:29~

Je le regarde dans les yeux fixement sans rien dire. Je soutiens son regard jusqu'à ce qu'il commence à me parler, il est neveux comme tous ces hommes qui trompent leur femme qui ont été pris la main dans le fait. Je me souviens de chaque détail et cette fille. Elle est tellement jeune comparée à lui et à moi. Je suis à la fois en colère et tellement triste de savoir que je suis une femme trompée. Je sais qu'il doit croire que je le déteste mais je l'aime aussi. Je l'aime bien plus qu'il ne peut le penser. Je le regarde parler et je lui réponds calmement. Je suis anormalement calme : « Tu es en train de me faire croire que c'est de ma faute ? Car j'ai toujours désiré une famille avec toi. Quand on aime une personne on veut avoir des enfants avec c'est dans la logique des choses non ? Je m'en fou de ta stérilité, mais je savais cette FIV était une bonne chose pour qu'on est cette famille sur j'ai toujours espérer. C'est le tien car il porte notre nom de famille. Attends tu es en train de me dire que je suis cocue depuis trois mois … Je sais pas comment tu as pu me faire ça depuis tellement longtemps j'ai eu envie de porter un bébé même si c'est pas le tien Loïc est notre bébé à tous les deux. Et je me sens tellement coupable aussi ... »

Il me trompe depuis la sortie de la maternité, cette semaine où tout a changé dans notre vie. Nous ne sommes plus un couple marié, mais des parents. Depuis je suis souvent fatiguée, je n'ai plus envie de faire l'amour. Puis comme j'allaite Loïc, je ne suis plus autant disponible pour lui comme je suis la seule personne à pouvoir le nourrir. J'aime passer ces moments avec rien que lui et moi.

_________________
u.c
code dialogue :
 
avatar
› messages : 34
› inscription : 28/09/2018
› avatar : Ian Somerhalder/@dacinamoe

› âge : 40 ans
› statut civil : Marié, bat de l'aile
› métier : Gynécologue/Obstétricien
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 21:57~

 
Elle était trop calme pour moi, c’était une évidence qu’elle ne m’aimait plus et je n’aurais nul autre choix que d’accepter sa méfiance maintenant, même si je commence à réaliser que si je l’ai trompé, c’est parce qu’elle ne me voyait plus. Je n’étais plus rien à ses yeux pour elle, juste parce qu’elle avait envie d’un enfant d’un autre au lieu d’accepter de ne pas avoir d’enfant avec moi. Elle voulait tellement un bébé. Oui tu te fou de ma stérilité, parce que si c’était pas le cas, tu n’aurais pas opté pour cette FIV avec un donneur, donc oui tu te fou de ma stérilité et tu n’as… que d’yeux pour ton fils. Et après tu m’en veux d’avoir été ailleurs, met toi dans la peau d’un homme et de sa testostérone, tu me comprendras après que quand on a une femme dans son lit et qui te refuse l’amour qu’il veut te donner, il est normal qu’il ait envie d’aller voir ailleurs… Moi aussi je voulais des enfants, mais ça m’est été interdit et ce petit porte mon nom, mais il n’est pas pour autant mon fils, c’est que le tiens, en plus de cette idée à la con de l’allaiter pour m’empêcher d’être proche de lui. De pouvoir être utile à cet enfant. Mais j’ai compris, que tu le veux que pour toi toute seule. Tout ce que tu voulais au final, c’est un enfant, qu’il soit de moi ou pas. Mes sentiments et envies, tu t’en es toujours foutu. Y a que lui qui compte à tes yeux. Depuis sa naissance, je n’ai plus rien été pour toi. Alors ne t’étonne pas que je sois allé voir ailleurs. Alors oui t’as raison de te sentir coupable! Tu as rien fait pour que j’accepte ce fils après sa naissance... Même si j’ai essayé de faire des efforts pendant la grossesse, en faisant la chambre avec toi et pour son prénom aussi. Je me pose sur le fauteuil dans le coin de la pièce. Je soupire et je me frotte les yeux. Je suis aller voir ailleurs parce que j’avais besoin de ce genre de réconfort merde, mais en même temps, si cette fille ne m’avait pas fait cette fellation, jamais je t’aurais trompé. Je me suis sentis si bien ce jour là qu’on a continué une fois semaine les trois mois qui ont suivit… en même temps, tu dois tout savoir… Je lève mon regard vers elle.
avatar
› messages : 23
› inscription : 08/11/2018
› avatar : nina dobrev

› âge : 34 ans
› statut civil : mariée
› métier : femme et mère au foyer actuellement et décoratrice d’intérieur avant
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Sam 10 Nov 2018 - 22:32~

Je suis toujours aussi anormalement calme, je veux pas de cris dans la maison quand le petit dort et là il commence à me balancer toute sa colère contre moi. Il ne m'a jamais parlé comme ça depuis qu'on est ensemble. Je joue avec mon alliance puis avec ma bague de fiançailles. Il ne sait pas pourquoi j'ai tant besoin d'une famille heureuse et unie. Je m'efforce de rester forte et de ne plus pleurer. Mais ses mots me font tellement de mal que je ne peux pas résister à pleurer. Je m'approche de lui tout en restant loin de lui. Je le regarde avec colère et lui dit : « Si je tiens tellement à notre famille qui est en train de voler en éclats c'est sur j'ai perdu ma mère biologique quand j'avais deux ans et que j'ai vu toutes les femmes que mon père a baisé défiler dans la maison avant qu'il épouse une de ses collaboratrices. Elle me détestait et elle me déteste encore, car mon père a voulu que moi comme enfant. Et cette idée à la con d'allaitement c'est que je veux qu'il sache que je suis là pour lui … Tu peux tout aussi bien le changer c'est un moment aussi important pour lui tout comme le bain … Tu es ignoble de dire que je le veux rien que pour moi …Tu serais plus présent tu comprendrais que j'ai aussi besoin de toi pour la maison, mais c'est compliqué pour toi de m'aider à trouver une personne qui pourrait m'aider et passer plus de temps avec toi le week-end ou le soir à la cuisine ou le ménage. Tu as juste fais sa chambre, toucher mon ventre jamais tu l'as touché. C'est pas un enfant de la honte c'est un enfant qui a besoin de toi qui est son père et de moi. Tu sais que je suis en train de te dire ces choses qui me font souffrir et toi qui me raconte tes aventures avec cette poufiasse qui t'as fait l'amour pendant que moi je m'occupais de cet enfant qui est le tien mais ça tu dois l'accepter. Je t'aime tellement fort que cet affront me fait un trou béant dans mon cœur. Pourquoi tu n'essaies pas de te mettre dans ma tête. Tu comprend comment je suis au plus mal. Je t'ai refusé de faire l'amour parce que je voulais pas que tu me rejettes à cause de mes kilos en trop que j'ai gardé depuis mon accouchement. »

_________________
u.c
code dialogue :
 
avatar
› messages : 34
› inscription : 28/09/2018
› avatar : Ian Somerhalder/@dacinamoe

› âge : 40 ans
› statut civil : Marié, bat de l'aile
› métier : Gynécologue/Obstétricien
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Hier à 2:04~

 
C’est pas ma faute si elle ne me parle jamais d’elle et son passé. Ce n’est pas de ma faute si je dois travailler pour élever cette fausse famille que nous sommes. Elle ne se rend pas compte que je dois ramener de l’argent pendant qu’elle reste à la maison sans contribuer financièrement, elle est ignoble, de m’accuser de la sorte comme ça. Tu ne m’As jamais parlé de toi et de ton passé… alors ne m’accuse pas et ce n’est pas une raison pour désirer l’enfant d’un autre, au lieu d’accepter le problème de ton mari. C’est qu’en réalité, tu n’acceptes pas ma condition. Et puis, ne m’accuse pas de ne pas être présent en ce moment, Ce n’est pas toi qui doit ramener l’argent là. Alors te plein pas que je ne suis pas assez présent. Je pars le matin bosser et je rentre le soir pour manger et je suis là les weekends, qu’est-ce qu’il te faut de plus? Tu voulais un enfant qui n’est pas de moi, alors te plein pas que je ne suis pas trop là. Je dois ramener l’argent pour vous faire vivre. Je bosse moi merde ! Comment je peux t’aider à trouver quelqu’un pour t’aider, t’as qu’à chercher quand le petit fait la sieste. Il doit plus dormir qu’autre chose cet enfant, comme je l’ai jamais vu réveiller quand je suis à la maison. Alors te plein pas que je ne t’aide pas à trouver! Je lui renvoie ce regard de colère qu’elle me lance depuis tout à l’heure. Ce n’est pas mon fils… Je soupire. Bah dis-toi que je suis allé voir ailleurs parce que je me sens mal d’être le père d’un enfant qui n’a rien de moi et aussi parce que, malgré mes avances à vouloir te toucher, tu me refusais quand même, si t’es une imbécile de croire que je te rejetais à cause de tes kilos en trop, alors que je faisais tout pour que tu acceptes mon amour au lit, c’est que tu es aveugles alors. Tu l’as cherché à ce que j’aille voir ailleurs, si c’est ce que tu attends à ce que je te dise. Parce que la vraie raison de mon infidélité, c’est l’arrivé de ce bébé… Je plonge mon regard dans le sien. Je n’ai jamais pu lui donner son bain ou le changer, parce que tu l’avais toujours fait avant que je puisse le faire, comme je bosse et qu’il est déjà au lit quand je rentre et le weekend, tu t’occupes de lui sans m’en laisser la chance, le changeant après chaque boire à ton sein, lui donnant son bain, aussi après un boire, tu t’occupes de lui sans que je puisse le faire… Et oui, je sais me mettre dans ta tête, parce que je sais comment tu te sens, ce n’est pas drôle ce que je t’ai fait, tout comme moi je ne me sens pas bien d’être le père d’un bébé qui n’a rien de moi, alors que tu ne fais rien pour que je l’accepte. Pour le peu de temps que je suis avec vous, j’ai pas la chance de jouer ce rôle, tu ne m’aides pas à accepter ce bébé… Je baisse le regard. Tu ne me vois plus, depuis qu’il est là… Peut-être aussi que j’ai fait ça pour que tu réalises que je suis toujours là… dans ta vie. Tu préfères être avec ton fils qu’avec moi… Ça t’importait peu que l’enfant soit de moi. L’important c’est que t’ais un bébé, peu importe de qui il est, sans en voir les conséquences chez ton mari et avoir besoin de lui comme figure paternelle… Tu as rien fait pour que je me sentes être son père, même si je le suis pas… Je me pose dans mon fauteuil et j’évite totalement son regard.
avatar
› messages : 23
› inscription : 08/11/2018
› avatar : nina dobrev

› âge : 34 ans
› statut civil : mariée
› métier : femme et mère au foyer actuellement et décoratrice d’intérieur avant
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Hier à 19:56~

Je regarde cet homme qui est mon mari, il a l’apparence de mon mari, mais ce n’est pas lui qui est en train de me parler. Il a des paroles tellement violentes envers moi, que je ne peux pas croire que c’est lui. J’ai caché cette histoire, car ma vie de famille m’a fait tellement de fois honte, mon père qui a eu me présenter, je ne sais pas combien de conquêtes. Puis un jour, il m’a présenté celle qui est devenue ma belle-mère, cette femme qui me déteste encore, car il lui a refusé un enfant, car je suis encore le portrait craché de ma défunte maman que je n’ai jamais connu. Je sens toute la rancœur que mon mari a contre moi, car j’ai voulu un enfant. Je ne peux pas lui en vouloir d’être stérile à 90%, je sais que si Loïc ne peut pas nous entendre comme il dort à point fermé et il ne comprend pas la situation, par bonheur. Je le regarde impassible et je lui dis : « Je n’avais pas envie que tu saches que moi je n’ai pas eu cette chance d’avoir une famille aussi unie que la tienne. Ta stérilité n’est pas le sujet de cette dispute d’accord ? je suis prête à faire des efforts, mais ne me dit pas que c’est ça le problème. Moi aussi je travaille, je sais qu’actuellement je ne travaille pas comme je m’occupe de la maison et du petit. Je sais que je n’apporte pas autant d’argent que toi, mais j’en ai apporté quand je travaillais avant que je sois en congés maternité, tu vas m’en vouloir d’avoir accouché un mois en avance ? Loïc, je t’aime tu le sais au moins ? C’est normal que tu ne le voies pas réveiller, il fait quasiment que dormir. ».

Je le regarde puis je baisse le regard et lui dit : « Oui j’ai honte de mes kilos de grossesse, car c’est plus moi tu comprends. Tu te souviens comment j’étais à notre rencontre ? j’étais comme celle que tu as baisé sur ton bureau. Mais essayes de me comprendre un peu. Je suis imbécile, car j’aime mon mari qui est allé baiser une autre que moi !! Je suis tellement imbécile que j’ai fais des choses par amour pour toi … Tu sais que j’étais consentante quand je les aie faites. Je plaide coupable Loïc, mais j’avais besoin de toi à la maternité. J’avais besoin de toi pendant mon baby blues, le soir mais tu n’étais pas là … ».

Je le regarde et lui dit : « Pourquoi tu ne viens jamais avec moi pour le laver ? Je veux juste te ménager, car quand tu rentres du travail tu es fatigué … Loïc quand je t’ais vu avec cette gamine, ça m’a détruit tellement. Je sais que j’ai été conne de plus vouloir te faire l’amour, mais j’avais l’impression d’avoir été transparente pendant cette grossesse. Tu as accepté cette FIV, pourquoi le reprocher maintenant ? Je te vois même si tu crois que je ne te regarde pas … Je sais que tu es fragile, mais je veux qu’on communique ensemble comme avant. J’ai décidé de tirer mon lait maintenant comme ça tu pourras lui donner et je serais moins fatiguée. Je veux qu’on puisse se trouver … ». Je pars dans la cuisine, j’ai envie de tout casser tellement je suis en colère, mais aussi triste qu’il ne puisse pas comprendre que je suis encore amoureuse de lui malgré tout.

_________________
u.c
code dialogue :
 
avatar
› messages : 34
› inscription : 28/09/2018
› avatar : Ian Somerhalder/@dacinamoe

› âge : 40 ans
› statut civil : Marié, bat de l'aile
› métier : Gynécologue/Obstétricien
› adresse : #475 Miller Road

Voir le profil de l'utilisateur


Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ Aujourd'hui à 14:41~

 
Elle ne pouvait pas comprendre que je devais travailler, j’avais mon propre cabinet, je ne pouvais pas arrêter pendant six mois, parce qu’il n’y aurait aucun argent qui rentrerait pendant ce temps et que je devrais quand même payer la bâtisse en location si je travaille pas. Je me passe une main dans les cheveux. Alors si tu as honte de ton physique quand tu as un bébé, c’est que tu le voulais pas vraiment et que tu n’en voudras plus ensuite… oh, mais… pourquoi je dis ça? Ça doit faire ton affaire comme tu en auras jamais un de moi et qu’on refera jamais une FIV pour en avoir un autre… Tu n’as juste pas vu que je te désire quand même, donc j’étais invisible à tes yeux, et que tu n’avais d’yeux que pour ton bébé. Tu te fou qu’il soit pas de moi…Ça t’es égale, l’important c’est que tu ais un bébé à toi. Et puis, j’étais là à la maternité… le soir, après le boulot je venais… je dois ramener de l’argent pour nous faire vivre, et ça tu le comprends pas et puis je rentrais chaque soir à 20 :00 comme je l’ai toujours fais… je dois travailler… C’était soi toi ou soi moi qui devait travailler, on peut pas arrêté tous les deux, si non aucun argent ne rentrerait pendant ce temps. Et cette fille, je l’ai baiser parce qu’elle me voyait elle, tandis que toi non, tu ne me vois plus depuis qu’il est né… je ne suis plus rien, malgré que tu dis encore m’aimer après ce que je t’ai fait. Je me pose dans le fauteuil. Je me demande comment tu puisses vouloir tout ça, alors que je t’ai fait du mal… et puis, tu vas encore plus d’épuiser à tirer ton lait. Tu as choisi l’allaitement parce que tu voulais être proche de lui, je veux pas que tu cesses à cause de moi, je me sentirais coupable. C’est pas mon fils, alors pourquoi tu ferais ça? Cette FIV je l’ai accepté parce que tu voulais un bébé et que je pouvais pas t’en donner un, j’avais peur que tu me laisses à cause de ça, si je la refusais. Mais j’étais loin de me douter que je le verrai comme je le vois. Je ne savais pas que je me sentirais mal d’avoir un enfant qui n’est pas le mien, en plus que j’ai l’impression que tu le veux que pour toi ce bébé, c’est pourquoi je n’ai pas pu m’attacher à lui, parce que je travaille et que tu préférais me laisser me reposer que de me proposer de m’occuper de lui, comme tu me le demandais pas, tu… lui donnais le sein et puis tu te levais avec lui pour aller le laver sans jeter un seul regard sur moi. J’en ai conclu que tu ne voulais pas que je m’occupe de lui. De toute façon, c’est ton bébé… La voilà partie à la cuisine. Je soupire et je me lève pour prendre ma veste et aller faire un tour. C’est loin de s’arranger entre elle et moi. Je pose la main sur la poignée, alors que Jr se réveille en pleure, l’entendant dans le baby phone.
Contenu sponsorisé




Sujet: Re: alix & loïc ❊ une petite explication s'impose ~ ~

alix & loïc ❊ une petite explication s'impose
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une petite explication s'impose ~ #NATSU
» UNE TOUTE PETITE EXPLICATION SUR LA DEMISSION D'ALAIN JUPE !
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» Une petite explication [PV Patte de Mousse]
» Une petite conversation s'impose [Ryu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family shows up :: Portland, Oregon :: Northwest District :: Les résidences-
Sauter vers: