AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(mia) sorry for the robbery


Family shows up :: Portland, Oregon :: Sellwood-Moreland :: Les résidences
The planner
avatar


› messages : 2405
› comptes : jeremy l’architecte au cœur en miettes.
› avatar : armie hammer @little wildling

› âge : trente-deux ans.
› statut civil : célibataire, en charge de deux ados que sont un de ses frères et une de ses soeurs.
› métier : sergent de police, département des affaires internes.
› adresse : #460 Marine Drive, St Johns.

Voir le profil de l'utilisateur

Family Shows UP

› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: (mia) sorry for the robbery ~ Ven 2 Nov 2018 - 20:28~


 sorry for the robbery

 blake & mia


 Le coude appuyé contre sa portière et les yeux perdus sur le trottoir à sa droite, Blake prit une longue inspiration avant de chercher quelque chose sur lequel se concentrer, quelque chose d’autre que le paquet de cigarettes qu’il savait présent dans sa veste aux côtés de son briquet. Il savait pourquoi il était présent ce soir avec un de ses collègues dans une voiture de police à attendre que leur radio leur signale un accident à aller voir. Il savait pourquoi de temps en temps on envoyait les gradés sur les routes pour leur rappeler leurs vieilles heures de patrouille. C’est qu’un shift Blake, quelques heures et tu seras tranquille pour au moins une année si t’as de la chance, mo-ti-vé. La motivation n’était pas exactement le mot qualifiant son état d’esprit à cet instant présent. Il n’avait rien contre l’homme à ses côtés mais entre le froid, la pluie et les petits délits (surtout des bagarres et un vol où le suspect était déjà trop loin) dont ils avaient dû s’en occuper, le sergent des affaires internes avait déjà eu sa dose pour la soirée. Alors qu’il se frottait les mains pour les réchauffer, la radio du véhicule vint réveiller son cerveau. Un probable cambriolage venait d’être déclaré non loin de leur position, ils allaient pouvoir se remettre en action. Quelques minutes de trajet à peine et ils se trouvaient devant l’adresse donné par le dispatch. Sur le perron une jeune femme et son chien qu’ils s’empressèrent d’aller rejoindre, badge sur la ceinture et arme en main. « Bonjour madame. Sergent Evans et Détective Redford, nous sommes là pour l’effraction. Vous permettez qu’on fasse le tour de la maison pour vérifier qu’il n’y a plus personne ? » Après avoir reçu une réponse positive, les deux policiers se mirent à faire le tour de la demeure. Les chances de tomber sur quelqu’un étaient infimes mais ça faisait partie du protocole de vérifier. Une fois l’ensemble des pièces vérifiées, Blake fit son retour aux côtés de la brune, les guidant vers le salon. « Je peux vous poser quelques questions pendant que mon collègue prend des photos ? » Blake essayait de prendre son ton le plus rassurant. La relation avec les victimes n’étaient pas exactement sa partie du job préférée mais il pouvait comprendre que l’expérience pouvait être désagréable et traumatisante. « Vous vivez seule ? Madame.. ? » Il avait découvert plusieurs chambres durant sa rapide visite mais il ne pouvait évidemment rien assumer sans vérification. Et accessoirement il allait aussi avoir besoin de son nom pour le rapport.

AVENGEDINCHAINS

_________________

≈ Find a well-known hard man and start a fight. Weigh your chances on bonfire night. Fill in a circular hole with a peg that's square but just don't sit down 'cause I've moved your chair.
   
The caregiver
avatar


› messages : 62
› avatar : Arden Cho (Misery Mind)

› âge : 27 ans
› statut civil : Célibataire
› métier : Comptable

Voir le profil de l'utilisateur

Family Shows UP

Sujet: Re: (mia) sorry for the robbery ~ Dim 4 Nov 2018 - 11:13~

Une fois n’est pas coutume, il était tard lorsque je quittais le bureau. En fin d’année, nous bossions essentiellement sur les bilans et c’était plutôt long. Il y avait beaucoup de travail en perspective, alors, nous finissions plus tard que d’ordinaire. Ça ne me plaisait pas plus que ça puisque, malheureusement, je n’étais pas payé en heures supplémentaires. Enfin, le bon côté des choses, c’est qu’une fois la saison des bilans terminés, j’aurais droit à des vacances bien méritées. Alors, je me consolais avec ça. Sur le trajet qui me ramenait à la maison, je ne sais pas pourquoi, mais j’avais un mauvais pressentiment. Mes parents étaient partis ce matin de bonne heure, en week-end, pour leur anniversaire de mariage. J’avais donc la maison pour moi toute seule, puisque mes sœurs ne vivaient pas avec nous. Pour ma part, c’était provisoire, mais vu la difficulté que j’avais à rembourser la totalité des dettes que l’autre imbécile avait provoqué, le provisoire durait depuis deux ans. Et j’en avais assez. Du coup, et bien, je me retrouvais à devoir passer le week-end en tête à tête avec max, mon chien. Lorsque j’arrivais, je garais la voiture le long de la rue, car il n’y avait pas la place dans le garage et maman avait laisser la sienne dans l’allée, comme d’habitude. Je remarquais alors quelque chose d’étrange, la porte était ouverte. Max était d’ailleurs couché sur le perron, comme s’il m’attendait. J’étais persuadé que j’avais fermé avant de partir ce matin, c’est d’ailleurs quelque chose que je n’oubliais jamais et que je vérifiais toujours ; on n’est jamais assez prudent dans la vie. Dans le doute, je fouillais dans mon sac à main à la recherche de mes clés. Elles étaient bien-là, signe que j’avais bel et bien fermé. Je commençais à me dire que quelqu’un avait dû pénétrer à l’intérieur et avait sans doute pris peur en voyant le chien. Chien, qui, vu son grand âge, ne ferait pas de mal à une mouche, mais, sait-on jamais. J’appelais aussitôt la police, qui m’assura qu’elle m’envoyait quelqu’un rapidement. Et en effet, je n’eu pas à attendre longtemps. Je venais à peine de m’assoir sur la première marche, à côté de Max, que déjà, une voiture de police arrivait. Je me relevais, tel un ressort, Max en fit autant. Les deux hommes se présentèrent, puis pénétrèrent à l’intérieur de la maison pour en faire le tour. J’étais trop nerveuse pour répondre autrement que par un signe positif de la tête. C’était bien ma veine, mes parents partent en week-end et on se fait cambrioler ! Une fois ceci fait, je pu retourner à l’intérieur. Ils avaient des questions à me poser. Je me sentais mal. Je ne saurais même pas dire si c’était de la peur ou autre chose. Enfin, je me décidais à répondre à leurs questions. « Non, je vis avec mes parents, mais ils sont partis pour le week-end ! » répondis-je, d’une voix plutôt rauque.

_________________
en construction
The planner
avatar


› messages : 2405
› comptes : jeremy l’architecte au cœur en miettes.
› avatar : armie hammer @little wildling

› âge : trente-deux ans.
› statut civil : célibataire, en charge de deux ados que sont un de ses frères et une de ses soeurs.
› métier : sergent de police, département des affaires internes.
› adresse : #460 Marine Drive, St Johns.

Voir le profil de l'utilisateur

Family Shows UP

› Family comes first
› My family
:
› My relatives:
› Availability:

Sujet: Re: (mia) sorry for the robbery ~ Jeu 8 Nov 2018 - 1:00~


 sorry for the robbery

 blake & mia


 En règle générale, Blake était plutôt bon quand il s’agissait de rassurer ses amis. Comme il les connaissait, il pouvait facilement trouver de quoi les distraire ou leur rappeler certaines de leurs qualités et c’était déjà pas mal pour aider avec leur moral. Avec les inconnus cela dit, c’était plus compliqué. Le policier ne manquait pas d’empathie et n’était pas un complet égoïste mais il avait un peu plus de mal à s’intéresser au malheur des gens à qui il n’était pas connecté d’une certaine manière. Alors évidemment que dans sa carrière il avait eu à échanger avec des victimes mais à ce niveau-là les stups et les affaires internes n’avaient probablement rien à voir avec  des départements comme la criminelle ou la protection des familles.  Toujours était-il qu’aujourd’hui il se trouvait face à une jeune femme qui venait de se faire cambrioler et qui avait l’air encore un peu sous le choc. Malgré son caractère et le fait que l’expérience ne lui soit par chance jamais arrivé, Blake comprenait sa réaction, c’était probablement celle de 95% de la population dans une situation pareille. « Non, je vis avec mes parents, mais ils sont partis pour le week-end ! » Blake hocha de la tête, ce n’était pas la réponse qu’il aurait préféré mais ce n’était pas comme si il avait le choix. « D’accord, est-ce-que vous avez quelqu’un qui pourrait venir passer la soirée avec vous ou ça va aller ? Dans tous les cas il y a vraiment peu de chances que le ou les cambrioleurs reviennent, c’est pratiquement jamais le cas. Surtout maintenant qu’on est passé avec la voiture de fonction. » Le sergent des affaires internes n’avait pas les chiffres exacts en tête mais il n’exagérait rien. Les voleurs avaient sans aucun doute profité de l’absence de la jeune femme, peut-être même qu’ils avaient vu les parents de cette dernière partir pour le week-end, mais ils n’allaient pas se risquer à revenir. Blake sentit du mouvement à ses pieds, le chien de la maison qui s’était repositionné aux côtés de sa maitresse. « Votre chien a l’air d’aller ? Si il vous semble adopter un comportement étrange hésitez pas à passer chez le vétérinaire pour vérifier qu’on ne lui a rien donné, même si là aussi le risque est plutôt faible. » Même si il était encore bien trop tôt pour se prononcer sur l’affaire, Blake restait sur cette idée de petits profiteurs qui n’étaient probablement même pas au courant qu’il y avait un animal dans la maison et qui avaient juste eu de la chance de ne croiser personne.

AVENGEDINCHAINS

_________________

≈ Find a well-known hard man and start a fight. Weigh your chances on bonfire night. Fill in a circular hole with a peg that's square but just don't sit down 'cause I've moved your chair.
   
The caregiver
avatar


› messages : 62
› avatar : Arden Cho (Misery Mind)

› âge : 27 ans
› statut civil : Célibataire
› métier : Comptable

Voir le profil de l'utilisateur

Family Shows UP

Sujet: Re: (mia) sorry for the robbery ~ Dim 18 Nov 2018 - 10:38~

Je ne pense pas que quelque chose ai été volé. A dire vrai, nous ne roulons pas sur l’or. Nous ne sommes pas pauvres, mais nous n’avons pas un coffre dans lequel ranger des objets de valeurs. D’ailleurs, nous n’ne avons pas. Ma mère ne porte pas de bijoux. Vraiment, si c’est tombé sur nous, c’est sans doute par coïncidence, mais ce n’est certainement pas ici que des voleurs auraient une affaire. J’étais donc rassurée sur ce point. Même si, contrairement aux agents de police, je n’avais pas fais un tour complet de la maison ; j’avais appelé tout de suite ; le peu que j’avais vu me rassurais sur le fait que rien n’avait été volé. Bon, ça avait l’air d’être un bazar dans nom, mais au moins, ça m’occuperait pour la soirée et je n’aurais pas à penser à ce qu’il vient de se passer. Pendant que son collègue faisait les vérifications d’usages, l’homme resté avec moi me questionna afin de savoir si j’étais seule ou pas, dans la maison. Je fus bien obligée de dire que c’était le cas. Les cambrioleurs n’avaient pas choisi le bon jour pour cambrioler. Enfin, c’était le bon jour pour eux, mais pas pour moi. « Ça devrait aller, j’ai mon chien ! » que je réponds, lorsqu’il me demande si je connaissais quelqu’un près à passer la soirée avec moi. J’avais de la famille en ville, mais je ne voulais pas les déranger. Il y avait bien Mikaela, mais il était hors de question que je prenne contact avec elle, pour des raisons évidentes. Je n’étais toujours pas prête à l’affronter. Donc, en dehors de Max, j’étais seule. Mais, d’après les paroles du policier, il y avait peu de chance pour que les cambrioleurs reviennent. Et je l’avoue, j’étais plutôt d’accord avec lui. Nous n’avions rien de vraiment intéressant à voler à part des ordinateurs, des télévisions et la collection impressionnante de DVD de mon père. Mais à l’évidence, les types qui étaient entré chez nous n’avaient même pas eut l’idée de regarder, car la bibliothèque était intact. « Oui, il est comme d’habitude. Il m’attendait dehors. Il n’est plus tout jeune, mais il a l’air d’aller bien ! » que je réponds, avec un sourire. Je l’aurais vu tout de suite si quelque chose n’allait pas avec Max. Il était égal à lui-même. Il remuait la queue en regardant l’homme face à moi.

_________________
en construction
Sujet: Re: (mia) sorry for the robbery ~ ~

(mia) sorry for the robbery
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family shows up :: Portland, Oregon :: Sellwood-Moreland :: Les résidences-
Sauter vers: